Lecture

Ma Pile à Lire – été 2020

Elle est enfin prête, ma pile à lire de l’été. Plusieurs livres à découvrir et d’autres qui font suite à d’autres pile à lire.

The Shakespeare Sisters de Carrie Elks

Présentation :

Quatre sœurs, quatre tomes pour suivre leurs histoires d’amour. Quatre façons de trouver l’amour.

Tome 1 – Les promesses de l’été

Cesca Shakespeare, végète à Londres et craint d’avoir touché le fond lorsque son parrain lui offre de passer l’été dans le cadre idyllique d’une villa au bord du lac de Côme pour l’inciter à écrire une nouvelle pièce de théâtre.

Elle découvre, trop tard qu’elle devra partager la maison avec son ennemi juré… Sam Carlton, idole Hollywoodienne venu se réfugier dans sa résidence familiale pour échapper à la presse à scandale.

Au cours de cet été torride, Cesca et Sam doivent affronter leur passé. Leur idylle sera-t-elle, aussi courte qu’un été, ou leur amour est-il assez fort pour résister à toutes les tempêtes ?

Tome 2 – À la grâce de l’automne

Juliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça.

Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles.

Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…

Tome 3 – La magie de l’hiver

Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l’éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n’est pas la carrière qu’elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais c’est sa dernière chance d’impressionner un personnage influent d’Hollywood. Si elle s’occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C’est sans compter sur Adam, l’irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n’est pas vraiment le coup de foudre.

Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n’est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu’il traverse depuis un an. Tout ce qu’il veut, c’est s’isoler dans son chalet, à l’écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son coeur…

A la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n’est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n’est-il pas semé d’embûches ?

Tome 4 – La fantaisie du printemps

Brillante avocate et aînée de quatre sœurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu’à ce qu’elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH.

Lachlan fait appel à Lucy, parce qu’il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son héritage : le domaine et le titre de Laird de Glencarraig. Ces terres renferment les rares souvenirs heureux de son enfance et il n’est pas question qu’il y renonce sans se battre. Dans ce moment crucial, la dernière chose dont il ait besoin, c’est d’une distraction. Or, dès qu’il aperçoit Lucy, il pressent que les complications ne tarderont pas à arriver.

Même avec la meilleure volonté du monde, Lucy finit par enfreindre ses règles de vie, quelque peu rigides mais prudemment construites, pour Lachlan. Entre deux avions pour l’Écosse, Paris et New York, elle ne peut s’empêcher de se demander si, malgré tout, certaines rencontres ne valent pas la peine de se mettre en danger et de tout risquer.

49 jours, je compterai pour toi de C. S. Quill

Résumé : 

Quand l’amour se vit en 49 jours…
1… 2… 3…

Chaque matin, depuis qu’elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu’elle voudrait pourtant maîtriser.
15… 16… 17…

Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son coeur ne cesse jamais de compter.
47… 48… 49…

Alors qu’elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son coeur ?

Ce qui m’a motivée à le lire :

Sur recommandation de ma partenaire de lecture ainsi que le sujet principal du livre, je ne me suis pas posée beaucoup de questions. J’ai toujours pensé avoir un soucis ou un blocage qui me poussait à arrêter mes relations après 3 mois, et depuis que je m’en suis rendue compte, je bloque dessus. Je pense que ce livre me plaira, et Lalhys confirme après l’avoir lu.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai de Serge Marquis

Résumé/Présentation :

 » Et vous, avez-vous commencé à vivre ?  » Charlot, 9 ans

Maryse est une éminente neuropédiatre, une femme belle et intelligente, affreusement narcissique et persuadée d’avoir toujours raison. Elle est aussi la mère de Charlot, fils singulier, qui l’émerveille et l’exaspère à la fois. C’est que Charlot, Petit Prince désarmant de vérité, la confronte à des questions philosophiques. Quel sens donner à sa vie lorsqu’on traverse des épreuves ? Où se cache l’amour lorsqu’on fait face à l’intimidation, la bêtise, la peur de l’autre ? Et surtout, qu’est-ce que l’ego, cette chose dont tout le monde semble souffrir ?

Animé d’un courage fou, d’une humanité à fleur de peau, Charlot va apprendre à sa mère, et à beaucoup d’autres, qu’en se dépouillant de ses certitudes, en cessant de se regarder le nombril, on peut enfin accéder à la vraie joie, celle du lâcher prise et de l’intelligence du cœur. Et surtout : apprendre à s’aimer pour de vrai.

Une extraordinaire leçon de vie, profonde et lumineuse, dont on sort bouleversé d’émotion.

Ce qui m’a donné en vie de lire :

Un livre qu’on classe souvent dans la catégorie Développement Personnel, mais qui est sous forme de roman qui donne une leçon de vie. Le titre, ensuite le résumé, me pousse à croire que c’est un livre pour les personnes qui ont un léger souci de confiance en soi ou plutôt d’amour de soi-même. Ces derniers temps, j’ai du mal avec ces derniers concepts.

J’ai commencé à le lire, pour l’instant j’aime bien la manière avec laquelle c’est écrit, sous forme de roman.

Ce livre m’a été recommandé par The Kube. Un concept de box de livres personnalisée, que mes copines m’ont offert pour trois mois pour mon anniversaire. J’en ferai un article entier pour un retour plus global sur le fonctionnement et les trois box reçues.


Ensuite, après avoir lu les quatre accords du Toltèques de Don Miguel Ruiz et sur la recommandation d’une influenceuse que je suis, j’ai découvert La maîtrise de l’amour par le même auteur. Je me suis donc ruée sur ce livre pour le lire cet été !

La maîtrise de l’amour de Don Miguel Ruiz

 

 

Présentation :

Dans la Maîtrise de l’Amour, don Miguel Ruiz met en lumière les croyances et suppositions fondées sur la peur, qui sapent notre capacité à aimer, créant conflits et souffrances dans nos relations.

À l’aide d’histoires et d’allégories puissantes, pour donner vie à son message, Don Miguel Ruiz nous indique comment guérir nos blessures émotionnelles, comment recouvrer la liberté et la joie qui sont nos droits de naissance, ainsi que l’esprit du jeu, indispensable pour établir des relations d’amour.
La Maîtrise de l’Amour comprend notamment :
– La cuisine magique
– La chasseresse divine
– La voie de la peur, la voie de l’amour
– La guérison du corps émotionnel

 

Et voilà pour la pile à lire de l’été, avec les deux derniers tomes de la suite Les héritiers de Erin Watt, que j’ai déjà présentée sur mon retour sur les 3 premiers tomes.

With Love

Oums

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *